Trophée de la Boucle – 2ème étape le 25 mai 2013

Pour cette deuxième étape du Trophée qui en compte trois, nos jeunes archers débutants furent cette fois-ci sur pas de tir extérieur. Le Jardin d’arc Catherine Calegari, du Club de Carrières-sur-Seine, les accueilla.

Matin frisquet mais (enfin !) ensoleillé. Toujours très prévoyant, notre Président Cédric s’était dit, « mieux vaut prévenir que guérir, on va installer un pas de tir couvert ». Des bâches solidement fixées au moyen de mousquetons et cordages d’alpinisme permirent ainsi d’abriter nos jeunes, leurs arcs et matériels. Et ce fut bienvenu puisque quelques ondées vinrent rafraichir l’atmosphère. Excellente idée donc !

Les premiers bénévoles arrivèrent sur le coup des 10 heures du matin au jardin pour commencer à installer. Soleil toujours timide. Merci 1000 fois à nos « grands » qui partaient à Gargenville ce même jour – pour en découdre avec le fameux tournoi des 24 heures non-stop de tir à l’arc –  venus, malgré leur programme bien chargé, prêter main forte avant de prendre la route.

Merci aussi à ceux qui, ne pouvant rester avec nous pour cette deuxième étape du Trophée de la boucle ou appartenant aux clubs concurrents dans ce tournoi, apportèrent gâteaux pour le goûter ou donnèrent un autre coup de main, toujours très appréciable.

De fait, il y eu de quoi faire entre amener les cibles mobiles, accrocher les blasons, s’assurer du respect des distances, amener tables et chaises,  (re)ranger un peu le bungalow et veiller à ce que tout soit prêt pour servir le goûter, sortir et préparer les plaques en bois supportant feuilles de marques et contremarques, préparer celles-ci après avoir vérifié et pris en compte les inscriptions de tous les compétiteurs des différents clubs, enfiler toutes les médailles sur un ruban tricolore,  vérifier que le chrono fonctionnait bien, trouver un volontaire pour donner les coups de sifflet qui rythmèrent le déroulement du tournoi, etc… Toute une organisation, qui se révéla sans faille grâce à l’ensemble des bonnes volontés.

A l’heure convenue, tout fut donc prêt. Les enfants arrivèrent, joyeux mais déjà concentrés. L’objectif fut certes de s’amuser mais aussi de hisser son équipe sur un podium, alors il fallut se mettre au boulot ! Les arcs qui se montaient encore lentement durant le dernier hiver, faute alors d’habitude, furent désormais prêts « à faire feu » en deux temps trois mouvements. Le métier rentrait bien.
Au fil du tournoi, les équipes s’affrontèrent dans une ambiance sportive et chaleureuse. On entendit ici un « Allez le Pecq ! », là « Allez Carrières ! », un peu plus loin « Vive Mareil-Marly ! ».  Ainsi nos jeunes donnèrent-ils clairement le sentiment d’avoir trouvé un excellent équilibre entre motivation personnelle et intérêt collectif de l’équipe.

Les tirs s’enchaînèrent ainsi de bout en bout, jusqu’au coup de sifflet final, avec un entracte goûter durant lequel l’ambiance hilare fleurait bon les colonies de vacances. Des grappes de jeunes loups et louves affamé(e)s se formèrent autour des saladiers de bonbons, des gâteaux et des jus de fruits. Les grands, adultes restés gourmands, parvinrent tout de même à attraper quelques victuailles au passage. La fraise Tagada, ce n’est pas QUE pour les enfants ! Non mais alors…

Quel bonheur, simple mais tellement vrai, de voir tous ces enfants sautiller comme des puces sur les podiums ! Tout à leur fierté d’avoir participé, d’avoir marqué des points pour leur équipe, ils apprécièrent à l’évidence beaucoup de pouvoir tous repartir avec une médaille, un bon souvenir.

Médaille d’or récompense la performance. Petite médaille-souvenir entretient motivation et assiduité.  🙂

Ce fut une très belle journée. Merci à tous, petits et grands !

Céline*