Animation Halloween au Jardin d'arc le 10 novembre 2012

Animation Halloween au Jardin d’arc le 10 novembre 2012

« Où l’on se retrouve à stocker des brochettes de marshmallow dans son carquois »

Allez savoir quelle prière païenne a finalement éloigné la pluie du jardin d’arc ce samedi après-midi, après un montage sous une bonne averse.

Les premiers participants arrivent, déguisés bien évidemment.
Le barbecue flambe, la soupe chauffe, on allume des citrouilles et la nuit tombe tranquillement. Le pas de tir s’éclaire de flambeaux.

C’est l’heure où les archers du club, tous âges confondus, sortent des bois pour débusquer les fantômes. Six équipes pour 3 cibles à distance différentes: les apprentis chasseurs de vampire tirent à 10 mètres, les sorciers plus confirmés à 18 mètres et les exorcistes chevronnés à 30 mètres.
But du jeu: viser les personnages épinglés sur la paille en 5 volées de 3 flèches. La citrouille doublera les points marqués si on parvient à la toucher. Mais les esprits sont farceurs: c’est sans compter sur la machine à fumée et la valeur des personnages qui est annoncée au fur et à mesure du jeu. Quelle bonne surprise d’apprendre que le crapaud baveux vaut en réalité… -4 points !
Sur le pas de tir ça embroche donc gaiement des chats noirs et des squelettes pendant que d’autres embrochent plus volontiers des marshmallows grillés.
Dans le noir, les sens se développent: « Ah, ça a fait le bruit d’une flèche dans l’herbe… » « Je crois que j’ai eu la citrouille. » « Et moi les moustaches du chat. »

On recense soigneusement les résultats de chacun: deux loups garous, un Jack O Lanterne, la capuche de la mort…
Au final, les archers de Carrière se révèlent de bons chasseurs de fantômes. Après l’annonce du classement et une dernière part de gâteau, rangement. L’on se salue une dernière fois et le Jardin d’arc est rendu à la nuit.

Morgane